Participer à un dimanche à la chasse
logo
Suivez la web tv
logo
 

Permis de chasser

k

Validation

Pour être valable, le permis de chasser doit être validé annuellement pour un département, plusieurs départements ou la totalité du territoire national, sous réserve pour son titulaire de satisfaire aux obligations prévues par les articles L. 423-12 à L. 423-16 du Code de l’environnement. La validation nationale valide le permis de chasser pour tout le territoire national. La validation départementale valide le permis de chasser pour le département dans lequel la validation a été accordée et pour les communes limitrophes des départements voisins.

Le caractère valable du permis de chasser résulte du paiement des redevances cynégétiques, du droit de timbre, des cotisations et des participations instituées pour le lieu et le temps considérés. Les mêmes dispositions sont applicables au certificat provisoire délivré par l’Office national de la chasse et de la faune sauvage en cas d’impossibilité matérielle de délivrer le permis de chasser. Les personnes bénéficiant de l’autorisation de chasser accompagné pendant la durée de validité de celle-ci n’ont pas à s’acquitter de ces redevances cynégétiques, droit de timbre, cotisations et participations.

Le permis de chasser cesse d’être valable si le titre permanent ou le document de validation est suspendu ou retiré, par décision de justice ou décision administrative. Le permis de chasser cesse d’être valable, et il est retiré provisoirement par l’Office national de la chasse et de la faune sauvage, si le contrat d’assurance des risques liés à l’exercice de la chasse est résilié ou si la garantie prévue au contrat est suspendue pour quelque cause que ce soit.
En action de chasse, le port du titre de validation est obligatoire. Il devra être présenté sur toute réquisition des agents de police.