Participer à un dimanche à la chasse

logo


Suivez la web tv

logo

 

Le renard

k

Cette espèce est classée nuisible en Lot-et-Garonne et peut donc être piégée toute l’année et en tous lieux.

Le renard est un canidé pesant de 4 à 10 kg, arborant une robe pouvant varier du brun clair au brun roux, voire parfois un brun très foncé gris – noir. Il mesure de 50 à 60 cm de longueur sans la queue, laquelle mesure de 30 à 40 cm. De tous les carnivores du paléarctique, il est celui dont l’aire de répartition est la plus vaste. Il est présent en Amérique du Nord, en Europe, en Afrique du Nord et dans la plus grande partie de l’Asie jusqu’au Japon. Il a été introduit en Australie et dans plusieurs îles du Pacifique. On trouve le renard dans toute l’Europe occidentale et dans presque toutes les îles, excepté l’Islande et la Crète. En France, il est présent dans tous les départements, depuis le bord de la mer jusqu’à une altitude d’environ 2500 m. Il est présent dans toutes les communes du département de Lot-et-Garonne et relativement abondant. Chaque année, les prélèvements cumulés en chasse et en destruction, tous modes d’intervention confondus, y avoisinent les 5000 renards.

Le renard est un carnivore opportuniste mais dont le régime alimentaire est basé sur la chasse des campagnols et du lapin. Le renard chasse activement des proies allant jusqu’à la taille du lièvre. Il est un grand prédateur des faisans et des perdrix, s’attaque aux volailles, aux couvées des oiseaux nichant au sol, aux jeunes animaux en général, jusqu’à la taille du faon de chevreuil. Il s’intéresse également aux charognes mais aussi aux fruits tels que les cerises, les mûres, les raisins, les myrtilles, les framboises, ou les prunes ; à la microfaune du sol, en particulier les vers de terre ou encore les insectes mais également aux ordures ménagères. Le renard s’adapte à de nombreux habitats, des zones semi-désertiques aux banlieues urbanisées, où il se nourrit de rongeurs commensaux et de détritus divers comme d’ordures. Il affectionne plus particulièrement les terrains ouverts et bocagers desquels il apprécie les lisières, même s’il sait parfaitement tirer parti des habitats forestiers. Il n’est pas sensible aux modifications de son habitat.

Le renard est un animal plutôt solitaire et nocturne. Il dispose d’un territoire d’une taille moyen